Assassin’s Creed Odyssey – La série a terminé de faire sa mue

Assassin’s Creed Odyssey est le dernier épisode en date de la série, il est réalisé par Ubisoft Québec. Il fait suite à Assassin’s Creed Origin sorti l’année dernière et qui avait eu un gros succès critique. Assassin’s Creed Odyssey en reprend les grands principes en allant encore plus loin dans sa mutation en tant que RPG occidental.

Historiquement les Assassin’s Creed était des jeux d’action aventure et infiltration en monde ouvert mais la série commençait à s’essouffler. Ubisoft a décidé de la renouveler l’année dernière et est allé au bout de son idée avec Assassin’s Creed Odyssey. On est désormais clairement en face d’un RPG fortement inspiré de The Witcher 3. Origin introduisait de nombreuses mécaniques de RPG avec de l’expérience, la gestion de l’inventaire ou encore les niveaux de votre personnage et des ennemis. Fini les assassinats en un coup quel soit l’adversaire, désormais il faudra que ce dernier soit plus faible que votre personnage sinon il faudra le terminer au corps à corps. Assassin’s Creed Odyssey ajoute, lui, à ces aspects la narration typique des meilleurs RPG avec de nombreux dialogues à choix multiples qui ont une réelle influence sur la déroulé de l’histoire. Désormais il y a de nombreuses fins possibles et un choix assez banal fait plusieurs heures en amont peut avoir une répercutions et provoquer un nouvel événement. Autant sur Origin j’étais perturbé par l’orientation RPG qui impliquait d’abandonner l’esprit “assassin silencieux” de la série tout en gardant un open world assez générique dans sa narration et ses quêtes annexes, autant cette fois Assassin’s Creed Odyssey m’a convaincu dans sa nouvelle orientation grâce justement à la qualité de sa narration et aux choix qui ont réel impact sur l’aventure.

Assassin’s Creed Odyssey se passe dans la Grèce antique. Vous allez prendre part à une guerre qui oppose Sparte et Athènes et vous allez croiser des personnages historiques tels que Périclès, Socrate ou encore Hippocrate. Vous aurez le choix en tout début de partie d’incarner Alexios ou Kassandra . Quel que soit votre choix l’histoire sera exactement la même. Vous allez intervenir en tant que mercenaire pour un camp ou l’autre en fonction de votre envie et de  la récompense à la clé. Un peu à la façon d’un Far Cry 5 vous allez aussi devoir affaiblir des nations avant de pouvoir affronter leurs dirigeants. Cette partie est annexe et elle n’a pas d’impact directe sur l’histoire principale Cette dernière est beaucoup plus axée sur des aspects personnelles de notre héro/héroïne et elle évoluera même dans le mystique.

Le monde d’Assassin’s Creed Odyssey est le plus vaste jamais vu dans la série. Il couvre la péninsule grecque et ses îles avec une grande variété de paysages (forêts automnales, plages de sable fin, petits villages, grandes villes, …). Un peu à la façon d’un Breath Of The Wild, Odyssey nous pousse à se balader pour découvrir de nouveaux endroits. Les photographes en herbe se feront une joie de régulièrement profiter de l’excellent mode “photo”. Les quêtes sont plus variées et scénarisées qu’à l’accoutumé ce qui va aussi dans le sens de la découverte. En ligne droite le jeu vous demandera déjà une bonne soixantaine d’heures (là où Orign en faisait la moitié) et en comptant les activités annexes on dépassera facilement la centaine.

Visuellement Assassin’s Creed Odyssey est dans la ligné de Origin avec des décors magnifiques et un monde très vivant. Il est à noter qu’il est possible de supprimer intégralement le hub pour s’immerger totalement dans ses graphismes somptueux. Sur PS4 Pro nous n’avons pas ressenti de ralentissement gênant.

Coté sonore le doublage FR est de bonne facture mais nous vous conseillons plutôt la version anglaise avec les sous titre français. Mention spéciale aux jurons en grec qui apporte encore un peu plus à l’immersion.  La bande originale est quand à elle tout bonnement sublime.

Côté gameplay, en plus des mécaniques classiques de tout bon RPG (loot, arbre de compétence, inventaire, …) :

  • Vous pourrez toujours vous déplacer tel un Yamakasi et passer les obstacles sans effort même si l’univers de cet épisode ne propose pas beaucoup de verticalité, on est donc beaucoup moins dans l’esprit “parcours” des premiers épisodes.
  • Il reste quand même de l’infiltration qui est d’autant plus efficace que votre niveau est plus élevé que celui de vos ennemis.
  • Les combats sont dynamiques et il est impératif d’utiliser l’esquive et le contre pour espérer survivre. Attention à la difficulté de ces derniers, il faudra de temps en temps faire la chasse à l’expérience avant de pouvoir avancer dans l’histoire sans se prendre un mur en face.

En conclusion Assassin’s Creed Odyssey est une excellente surprise pour peu que vous arriviez à accepter qu’il n’a plus grand chose à voir avec les premiers épisodes. Ubisoft a su, avec succès, prendre le risque de renouveler totalement une de ses séries phares. Nous le conseillons à tous les joueurs en manque de RPG narratif à la sauce The Witcher. Vous trouverez, ci-dessous, des extraits maison sur PS4 Pro du début du jeu, pour ne pas vous spoiler.

Assasin’s Creed Odyssey est disponbile sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire