Epic Games VS Apple – Un procès passionnant

Cette semaine je vous propose un dossier sur le procès entre Epic Games et Apple. Ce dernier est en cours et il a déjà permis de dévoiler des informations inédites qui vont bien au-delà du conflit entre ses deux géants.

Pourquoi ce procès ?

Epic Games a vu son jeu phare Fornite être retiré du store iOS (iPhone / iPad) après avoir activé la possibilité de faire des achats sans passer par le système d’Apple. Cela va à l’encontre du règlement de la firme de Cupertino. En vu de la communication “#freefortnite” qui a directement suivi on peut clairement dire que c’était un mouvement préparé par Epic afin d’utiliser son public pour mettre la pression à Apple avant de les attaquer pour abus de positon dominante. Epic revendique le droit de gérer lui même ses achats in app mais en réalité l’objectif derrière tout ça est principalement de forcer Apple à revoir le commissionnement de 30% sur l’App Store.

Florilège d’informations 

En plus des témoignages lors du procès, les deux parties ont transmis des pièces à conviction issues de mails et de documents “confidentiels”. On y apprend au final des informations très intéressantes dont certaines ont mis mal à l’aise d’autres acteurs du jeu vidéo. D’ailleurs la juge s’est vu recevoir de nombreuses demandes d’autres entreprises afin de masquer certains éléments des documents même s’ils avaient déjà été publiés. Je vois propose ci-dessous un petit best of des points les plus marquants du procès avant de parler de “chiffres”.

  • Apple a fait remarquer qu’Epic ne s’offusque pas des 30% de commission sur les stores Xbox et Playstation. La défense d’Epic est de dire que les consoles ne font que du jeu vidéo alors que les appareils mobiles sont à utilisation générale. Une personne de chez Microsoft a été appelée à témoigner afin de confirmer que les consoliers vendent leurs machines à perte et se rattrapent uniquement sur les jeux et services.
  • Sony a longtemps bloqué le cross play sur Fortnite. Epic a mis un en place un système de financement spécifique avec Sony leur permettant de leur assurer de récupérer de l’argent supplémentaire si les achats in app sont supérieures sur une autre plateforme alors que c’est le Playstation Network qui représente la plus grande partie des utilisateurs de Fortnite.
  • Tim Sweeney (président d’Epic) a fait un mail à Phil Spencer (président de Xbox), pour rendre gratuit son live sur les jeux free to play afin de profiter d’un événement à venir en août. Celle correspond exactement à la période du début du conflit avec Apple. Le firme de Tim Cook veut démontrer que tout ça était prémédité par Epic. Face au refus de Microsoft du fait d’un timing trop serré Tim Sweeney a même répondu “c’est dommage mais je pense que vous allez quand même adorer le feu d’artifice à venir”.
  • Epic souhaite montrer qu’Apple propose des arrangements arbitraires par rapport aux règles de son store. Par exemple Netflix met à disposition tout son contenu dans une seule application alors que ça a été refusé à Microsoft pour la mise en place du xCloud. Apple leur a demandé de faire une application par jeu proposé ce qui n’est pas viable.
  • Tim Sweeney a déclaré qu’il veut se passer des achats in app de l’App Store afin de simplifier les transactions pour rendre encore plus captifs ses consommateurs. La juge lui a rappelé que leurs utilisateurs sont principalement des enfants et des adolescents…
  • Apple cherche à montrer qu’Epic ne fait pas de réelle curation ni de contrôles sur son Store :
    • Apple a rappelé que malgré les déclarations d’un de ses dirigeants, l’Epic Store autorise des jeux à caractères pornographique. C’est un peu un raccourci car en réalité c’est l’application “itch.io” qui est disponible sur l’Epic Store qui permet de télécharger ce type de production.
    • Tim Sweeney a fait un mail d’excuses à Yves Guillemot, patron d’Ubisoft, face à une fraude générale sur The Division 2 du fait du manque de sécurité de l’Epic Store (70% d’achats frauduleux à la sortie…).

  • Un peu plus léger, Tim Cook avait déjà reçu un mail de Tim Sweeney en 2015 afin d’ouvrir les périphériques Apple à d’autres stores. Tim Cook a transféré le mail à ses équipes avec une question assez drôle “Est-ce le gars qui a été à une de nos répétitions (de conférence) ?”.

Page 1 of Tim-Sweeney-Tim-Cook-Email-open-ios

Des chiffres de l’Epic Store

  • En 2020, Fortnite a généré plus de 5 milliards de dollars. On a aussi pu récupérer la répartition des revenus par plateforme avec un gros avantage à la Playstation.

 

  • Le procès nous a aussi permis d’avoir accès à une liste des montants payés par Epic pour les jeux gratuits offerts toutes les semaines. On peut être surpris de voir des différences énormes avec des montants allant de 50 à 1 500K$. Le plus intéressant dans ce tableau est de voir le coût par nouveau utilisateur. On peut par exemple se rendre compte que For Honor a été “rentable” en permettant d’avoir 1 nouvel utilisateur pour 53 centimes alors qu’un jeu comme Celeste est lui à 12$ par utilisateur.

  • L’exclusivité temporaire Borderlands 3 a été signée pour une somme démentielle (146 millions de dollars pour 6 mois). Avec ce partenariat 2K Games s’est assuré la réussite financière de son jeu quel que soit ses ventes.

  • Epic a offert une avance de 200 millions de dollars à Sony pour des exclusivités de 4 à 6 jeux sur l’Epic Store.

  • Tim Sweeney prévoit une rentabilité de l’Epic Store d’ici 2024.

Laisser un commentaire