Moonlighter – Présentation d’une nouvelle pépite indé

Moonlighter est mon coup de cœur indé de ce semestre. C’est un rogue lite plutôt original qui est un savant mélange entre un Zelda 2D, Binding Of Isaac et un jeu de gestion.

Dans Moonlighter vous incarnez un marchand qui a pour objectif de développer son magasin et son village. Pour se faire il doit parcourir des donjons (générés aléatoirement) afin de ramener de la marchandise à revendre dans son magasin ou à utiliser pour farmer.

La partie donjon reprend les grands principes d’un Binding Of Isaac, avec des donjons par niveau. Attention si vous mourrez vous perdrez toute la marchandise qui est dans votre sac. Afin de sortir du donjon vous pouvez utiliser une amulette contre un peu d’or à condition de ne pas être attaqué par des ennemis. Il faut donc toujours mesurer le risque avant de passer à une nouvelle pièce du donjon, cela crée une vraie tension. De même les objets que vous récupérez peuvent avoir des bonus et des malus en fonction de leur emplacement dans votre inventaire. Par exemple, vous pouvez avoir un objet de valeur mais qui détruit l’objet à sa diagonale droite, mais d’un autre côté vous avez un autre objet qui lui permet de supprimer l’enchantement (malus) de l’objet à sa droite.

Au niveau des combats vous pourrez utiliser différentes armes (épée+bouclier, lance, épée à deux mains, arc, …) sachant que de base vous pouvez alterner entre deux. Il faudra les faire fabriquer et évoluer chez le forgeron tout comme les différents éléments de votre armure. Il est aussi possible de payer la création de potions et d’enchantements qui pourront vous aider dans les donjons. En dehors de l’utilisation de votre arme vous avez aussi la possibilité de réaliser une roulade mais attention celle-ci à un cooldown, on ne peut pas en abuser. Les combats sont épiques et dans le plus pur style d’un Zelda 2D.

Une fois que vous pensez avoir récupéré un butin suffisant vous devez retourner dans votre village. A ce moment là soit vous allez chez les différents artisans / marchands utiliser votre loot ou bien vous pouvez le vendre directement dans votre magasin. Dans ce cas il faudra fixer un prix en fonction de l’offre et de la demande pour chaque objet. Il faut bien analyser l’expression des acheteurs pour évaluer si votre prix est trop bas ou trop haut. Bien entendu le dernier prix qui a permis une vente est gardé en mémoire et proposé par défaut à la prochaine mise en vente.

Une fois que vous avez ramassé le fruit de vos ventes, vous pouvez dépenser votre argent dans les autres échoppes ou alors améliorer votre magasin (panier à promo, caisse avec pourboire, agrandissement de l’espace, …) et votre village (par exemple avec de nouveaux marchands).

La variété de gameplay de Moonlighter est vraiment intéressante et permet d’alterner les phases d’action et des phases plus calmes de gestion. Surtout, le jeu est tout aussi soigné sur ces deux aspects.

Visuellement, Moonlighter est une franche réussite. C’est un vrai hommage aux Zelda 2D. La bande son est tout aussi sublime, vous pouvez l’écouter sur bandcamp :

Vous l’aurez compris, je suis conquis par Moonlighter. Je le conseille vivement aux fans de rogue like qui cherche désespérément un peu d’originalité.

Vous trouverez, ci-dessous, une vidéo maison de gameplay ainsi que le trailer officiel.

Moonlighter est disponible sur PC, PS4, Xbox One et bientôt sur Switch (en septembre normalement).

Laisser un commentaire