Soulcalibur VI – L’épisode de la réconciliation ?

Bandai Namco nous a fait languir pendant 6 ans avant de sortir ce Soulcalibur VI. Pour rappel cette série de combats en 3d est née sur Dreamcast et était une vraie claque à l’époque. Je me rappelle avoir séché avec un ami une journée entière de cours pour en profiter…. Visuellement et en terme de gameplay Soucalibur était une référence. Depuis la saga s’est effritée avec un épisode 5 qui a particulièrement déçu.

Avec Soulcalibur VI, Bandai Namco a décidé de revenir aux sources en reprenant une grande partie du casting des premiers jeux. L’histoire du solo se passe d’ailleurs à mi-chemin entre les deux premiers épisodes. On sent clairement une volonté de reboot de la part du studio. On a le sentiment d’être à la maison avec ce SoulCalibur 6. Côté gameplay le jeu est très accessible pour les débutant mais avec une réelle richesse pour les joueurs aguerris. Il existe un nombre énorme de combos possibles le tout avec des mouvements ultra fluides et variés. Les déplacements se font en 3 dimensions avec une accroche nerveuse. Chaque personnage a une arme blanche et il faut gérer sa position ainsi que les coups à la vertical ou à l’horizontal. Le système de garde possède aussi ses subtilités. Manette en main ce Soulcalibur apporte un énorme plaisir quel que soit votre niveau, c’est clairement un jeu pour réconcilier tous les joueurs de baston en 3D.

Dans Soulcalibur VI vous avez accès pour l’instant à 21 combattants dont les plus emblématiques de la série (Kilik, Siegfried, Sophitia, Mitsurugi, …) d’autres seront ajoutés via des DLC. Deux nouveaux personnages sont présents dont Geralt de The Witcher. Le héro de la série de CD project a été parfaitement intégré dans Soulcalibur VI et il est particulièrement adapté aux débutants avec sa puissance, son allonge et sa vitesse.

Pour les modes de jeu c’est du classique pour la série :

  • Un mode histoire en deux parties. La première partie propose un scénario pour chaque personnage en plus d’une trame principale avec Kilik, Maxi et Xianghua. La deuxième partie se concentre sur “Grøh” l’un des nouveaux personnages.
  • Un mode arcade qui se joue sur huit matchs chronométrés.
  • Un versus permettant de faire des combats uniques contre vos amis ou contre l’IA le tout en ajoutant quelques handicaps si vous le souhaitez (parfait quand il y a une différence de niveau).
  • Un mode en ligne assez sobre qui vous permettra d’affronter des joueurs du monde entier.
  • Un mode création permettant de créer et personnaliser votre propre combattant.

Techniquement Soulcalibur VI a privilégié la fluidité (60 fps constant) aux effets visuels et surtout aux décors. Attention le jeu reste beau mais il ne met pas la claque du premier épisode qui était la référence graphique à sa sortie.

Ce Soulcalibur 6 est un vrai retour aux sources. Il saura tout aussi bien satisfaire les joueurs nostalgiques de la série que les débutants grâce à son accessibilité. Vous trouverez, ci-dessous, une vidéo maison de gameplay sur PS4 Pro ainsi que le trailer officiel.

Soulcalibur VI est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire