The Great Ace Attorney Chronicles – Justice est faîte ?

The Great Ace Attorney Chronicles est une compilation de deux jeux remasterisés spin-offs de Phoenix Wright, la célèbre franchise de visual novels judiciaires signée Capcom. Ils étaient sortis à l’époque uniquement au japon sur DS. Vous pouvez désormais en profiter sur PC, Nintendo Switch, PS4 et PS5 via la rétrocompatibilité. Ce test a été réalisé à partir de la version PC.

Une autre époques et d’autres héros

Les deux épisodes qui composent The Great Ace Attorney Chronicles ont la particularité de se passer entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème avec donc de nouveaux protagonistes. Vous incarnez Ryunosuke Naruhodo, ancêtre de Phoenix Wright, alors qu’il est accusé de meurtre. Ce dernier va découvrir sa vocation d’avocat en se défendant lui même avec l’aide de son ami Asogi. L’aventure va très vite les amener à Londres où ils vont pouvoir apprendre le système judiciaire anglais. Nos deux héros vont faire face à une certaine hostilités des anglais envers les étrangers japonais. La narration est clairement au centre du jeu avec une écriture très soignée. Elle alterne brillamment entre le sérieux et l’humour. Le fond de l’histoire est grave avec des affaires et une politique compliquée mais le tout équilibré par de nombreuses caricatures des deux cultures et surtout une panoplie de personnages hauts en couleur. Le jeu fait aussi beaucoup de clins d’œil à l’univers de Sherlock Holmes. Vous aurez d’ailleurs à faire à un certain détective Herlock Sholmes. A noter qu’il n’y pas besoin de connaître la série originale pour s’immerger dans l’histoire de ces spin-offs.

Des mécaniques qui apportent un vent de fraicheur

Côté gameplay, The Great Ace Attorney Chronicles alterne entre des phases :

  • D’investigation dans le genre point & click pendant lesquelles vous allez trouver et analyser des pièces à conviction. Ces dernières introduisent aussi la danse de la déduction. Il s’agit de mettre sur la bonne voie les raisonnements du célèbre détective Herlock en remplaçant des mauvais mots clés par les bons grâce à l’observation de la scène et des objets. Le terme “danse” de cette mécanique lui va très bien car Capcom a fait un superbe travail de mise en scène un peu à la façon d’une chorégraphie.
  • De procès lors desquels il faudra faire les bons choix de dialogues et présenter les bonnes preuves :
    • Pour mettre en avant les contradictions dans les témoignages. Pour cet aspect il est est possible de demander un contre-interrogatoire en fonction des réactions observées parmi les autres témoins.
    • Convaincre à l’unanimité les six membres du jury. Vous avez la possibilité de vous adresser directement à eux via un interrogatoire final afin de mettre de votre côté les indécis.

Les mécaniques sont un peu différentes par rapport aux épisodes canoniques et cela apporte un vrai vent de fraîcheur à la série. Comptez environ 60 heures pour faire le tour de l’aventure.

Un superbe travail visuel mais pas de localisation française

Visuellement, The Great Ace Attorney Chronicles  est remarquable. Capcom a fait un excellent travail pour porter les jeux DS sur les consoles actuelles. Mention spéciale aux animations des personnages qui donnent vies aux phases de procès. Au niveau de l’ambiance sonore les musiques et les quelques doublages japonais/anglais présents sont excellents. Malheureusement il n’y a pas de localisation française, vous devrez vous contenter de sous-titres anglais. Attention il faut un bon niveau car le vocabulaire utilisé est complexe.

Un visual novel riche et prenant si vous avez un bon niveau d’anglais

The Great Ace Attorney Chronicles est un visual novel riche et prenant. Il se démarque de la série principale en proposant quelques mécaniques spécifiques et surtout en se passant à Londres pendant l’ère Victorienne. On regrettera uniquement la fâcheuse absence d’une localisation française. Sans un bon niveau d’anglais vous risquez de passer à côté des grandes qualités de ce titre.
Bon

Bon

  • Date de sortie :  27/07/2021
  • Plateforme : PC, Nintendo Switch, PS4 et PS5  via la rétro-compatibilité
  • Prix : 45€ (acheter)

Laisser un commentaire