God Of War (2018) – Présentation

Le nouveau God Of War, même s’il n’a pas de chiffre, n’est pas un reboot de la série. Cet épisode se passe bien après le 3. Kratos doit s’occuper de son fils Atréus dont la mère est morte. Il va former son fils à la dure tout au long d’un périple dont l’objectif est de répandre les cendres de cette dernière sur la plus haute montagne du Midgard. Fini la mythologie grec, cette épisode s’attaque à la nordique.

Même si au niveau de l’histoire on n’est pas dans un reboot, ce God Of War repart sur des bases de gameplay totalement nouvelles. Caméra à l’épaule type TPS, arbre de compétence, loot et crafting à la sauce RPG, combats bien plus tactiques. On a perdu l’aspect beat them all ultra bourrin pour un savant mélange entre Uncharted, Dark Souls voir un peu de The Witcher. Malgré ces changements drastiques, cet épisode garde la patate qui fait partie de l’ADN de la série. Les combats sont d’une violence inouïe et malgré la caméra TPS, la prise en main est immédiate. Dans cet épisode vous aurez en plus l’aide précieuse d’Atréus. Vous pourrez lui demander de distraire un ennemi avec ses flèches ou bien de casser ses enchaînements.  God Of War garde le gigantisme des ses boss et une mise en scène aux petits oignons ! Au niveau de la narration il fait aussi quelques efforts avec une relation père fils intéressante même si on n’est pas au niveau d’un Witcher 3. Concernant le monde de God Of War, celui-ci est bien plus ouvert que pour les épisodes précédents sans toutefois être un Open World. Les phases d’actions ultra dynamiques seront entrecoupées d’un peu d’exploration et de quelques énigmes qui permettent de varier le rythme.

Visuellement la série a toujours été une vitrine technique pour Sony. Cet épisode de God Of War ne déroge pas à la règle. Graphiquement c’est une claque monumentale, à tel point qu’on ne distingue pas les scènes pré-calculées de celles avec du gameplay. Clairement Sony réalise un exploit avec cet épisode et fait concurrence aux plus beaux jeux sur PC avec des configurations pourtant bien plus puissantes. Le studio Santa Monica a su tirer partie de tout ce qu’on peut faire la playstation 4 et tout cela en gardant une fluidité excellente (30 fps en ultra hd et 60 fps en 1080p sur PS4 pro).

Au final ce God Of War renouvelle totalement la série tout en gardant une partie de son ADN. Le mélange est réussi et les aspects RPG rende le jeu moins redondant. La durée de vie est aussi bien augmentée, comptez pas loin de 30h pour finir le jeu et le tout sans remplissage inutile… Attention, nous saurons trop vous recommander de faire le jeu en “normal” pour votre premier run. Il est bien plus difficile que les épisodes précédents.

Ce God Of War est clairement LE jeu de ce début d’année, si vous avez une PS4 c’est un indispensable.

Vous trouverez, ci-dessous, une vidéo maison de gameplay sur PS4 Pro.

Laisser un commentaire