Dusk – Un fast FPS rétro endiablé

Dusk est un fast FPS solo qui rend hommage aux anciennes gloires du genre (Doom, Quake, Unreal tourament) tout en apportant un vent de fraîcheur à la formule.

Visuellement, Dusk s’inspire fortement des premiers Doom avec un look totalement retro et très gore mais qui est loin d’être désagréable pour peu que vous ne soyez pas allergiques aux pixels. Les environnements sont de plus variés tout comme les ennemis, seuls les boss sont un peu en retrait.

Côté gameplay Dusk est totalement jouissif. Ça va vite, très vite et c’est d’une violence extrême. Ici pas de régénération automatique ni de recharge d’arme ni de sauvegardes automatiques. On ramasse des armes (de préférence une pour chaque main) et on dézingue tout ce qu’on peut en se déplaçant constamment pour éviter de se faire toucher. Tout cela est appuyé par un game design génial qui renouvelle sans cesse les situations et permet d’éviter la répétitivité inhérente au genre. De plus, dans le dernier tiers de l’aventure Dusk s’émancipe totalement afin de proposer sa propre identité, on vous laissera découvrir de quelle manière.

Le gameplay est aussi porté par une BO qui apporte énormément à l’ambiance et la nervosité du jeu. Attention là aussi il ne faut pas chercher la douceur mais du bon vieux métal dans la plus pure tradition du genre.

De même une voix démoniaque va s’adresser à vous pour la plupart du temps se moquer ou vous provoquer ce qui accentue un peu plus votre soif de boucherie.

En conclusion Dusk est une excellente surprise. Malgré son style rétro et ses références old-school, Dusk sait se démarquer et proposer une expérience géniale pour tout fan du genre. Un must have en attendant Doom Eternal. Il est disponible uniquement sur PC pour l’instant et au prix très doux de 17€.

Laisser un commentaire